NEW IN !

    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 34
    • 36
    • 38
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 34
    • 36
    • 38
    • 40
    • 42
    • 44
    • 36
    • 37
    • 38
    • 39
    • 40

Nouvelle collection Printemps-Été 2021

La Collection Printemps-Eté 2021 propose un vestiaire identitaire et à la fois si variée qu’elle laisse la femme Tara explorer toutes ses facettes, les vivre et les assumer. Cols en dentelles, points festons, broderies anglaises flirtent les uns avec les autres, l’éclat du bijou et des lurex, strass et lamés en cascade se mixent aux carreaux bourgeois, dans la continuité de l’hiver sur des vestes oversized ou blazers à blason. Les pantalons flares taille haute, les cols pelles à tarte, ou encore les robes midi imposent un style résolument 70. Les imprimés se veulent frais sur fonds clairs laissant présager les beaux jours. Le short ‘Paper bag’ décliné dans différents tissus vient casser les blouses romantiques pour une attitude urbaines et féminine quand les robes trapèzes assurent la touche sixties revisitée. Les détails de rubans ou d’accessoires, de boutons sont autant de touches de fantaisie et de féminité apportées au vêtement pour un vestiaire riche et propice à la rêverie. La maille ultra-féminine et sculpturale offre décolletés audacieux et jeux de points ajourés. Enfin, le grand soir lui se veut sensuel, délicat et virginal. Sur fond d’écrus avec des touches de lurex et de satin, il peut également se prêter aux plus douces cérémonies comme aux longues soirées d’été. C’est une saison douce et vitaminée qui se profile à l’horizon